rechercher

Accueil / Où investir ? / Zaghouan / Pourquoi Zaghouan ?

A-AA+

Pourquoi Zaghouan ?

Bookmark and Share
Retour

Carte Zaghouan

Cybers Parcs Universités Guichet Unique de l’API Zones de Premier Groupe Zones de Deuxième Groupe

Positionnement géographique privilégié

Positionnement géographique privilégié Le gouvernorat de Zaghouan bénéficie d’une position privilégiée et médiane entre les gouvernorats du nord, du nord-ouest et du centre du pays. Il constitue un territoire de prolongement économique du grand Tunis bénéficiant des externalités liées aux infrastructures de base aéroportuaires de Tunis-Carthage et d’Enfidha et portuaire de Radès ainsi que de sa proximité de la zone touristique de Nabeul-Hammamet.

Ce positionnement privilégié constitue un atout régional favorisant l’attractivité des investisseurs étrangers.

Ressources humaines disponibles

Le marché de l’emploi dispose de ressources humaines qualifiées grâce aux établissements d’enseignement supérieur existant dans la région dont le nombre est en perpétuel évolution :

Le gouvernorat compte aussi 3 centres publics de formation professionnelle formant, chaque année, plus de 1000 techniciens dans des spécialités variées.

Une infrastructure de base en évolution continue

Zaghouan est à 60 km de l'aéroport international de Tunis-Carthage et à 60 mn du port commercial de Radés.

Le gouvernorat est facile d’accès et bien desservi grâce à :

  • un réseau routier composé de routes nationales relie Zaghouan avec les autres gouvernorats limitrophes (Tunis, Sousse, Kairouan)

  • une ligne ferroviaire relie le gouvernorat avec la capitale et l’ouest du pays.

La région compte aussi plusieurs zones industrielles disponibles et aménagées afin d’accueillir les nouveaux projets.

Une économie diversifiée

  • Le secteur agricole contribue notablement à la croissance économique de la région. Il occupe environ 32% des emplois et ce grâce à une superficie agricole utile couvrant les deux tiers du territoire du gouvernorat (282 mille ha dont 185 mille de terre labourables et 87 mille de parcours et forêts) et à l’abondance des ressources hydrauliques (2 grands barrages, 19 barrages collinaires, une nappe phréatique de 19 millions de m3 et une nappe profonde de 35 millions de m3).
    Les activités agricoles sont axées essentiellement sur la céréaliculture, l’arboriculture et l’élevage extensif ovin ainsi qu’une récente expansion des cultures biologiques.

  • Traditionnellement agricole, le gouvernorat connait actuellement un mouvement d’industrialisation avec l’implantation de 285 entreprises industrielles (ayant 10 emplois et plus) dont 155 entreprises étrangères. La majorité de ces entreprises opèrent dans les industries mécaniques, électriques et des composants automobiles.
    De même, la richesse en substances utiles du gouvernorat a favorisé le développement des industries des matériaux de construction destinés aux projets de BTP dans le grand Tunis.

  • L’activité touristique est encore modeste malgré le fait que la région possède un patrimoine historique et culturel important (vestiges archéologiques du temple des eaux et ceux de Jradou, les conduits d’eau romains…) et elle est doté aussi d’un environnement naturel diversifié et exceptionnel (les montagnes forestières, les sources d’eaux minérales et les grands jardins de fleurs de rose appelés « ennisri ») qui sont autant d’atouts pour la promotion d’un tourisme écologique, thérapeutique et culturel durable.

  • La région dispose aussi d’un réseau bancaire et financier composé de 14 agences représentant les principaux organismes financiers du pays.