rechercher

Accueil / Où investir ? / Nabeul / Pourquoi Nabeul ?

A-AA+

Pourquoi Nabeul ?

Bookmark and Share
Retour

Carte Nabeul

Aeroports Universités Guichet Unique de l’API

Première station balnéaire du pays

Situé au nord-est du pays et entouré par la méditerranée des 3 côtés (le nord, l’est et l’ouest) avec un littoral de 300 km, le gouvernorat de Nabeul, appelé aussi gouvernorat du Cap-Bon, comprend la ville de Hammamet qui est la première station balnéaire du pays et ce grâce à ses plages de sable fin, sa mer limpide et son climat méditerranéen qui lui ont permis d’être une destination appréciée des touristes européens.

Un capital humain qualifié

Le gouvernorat bénéficie d’un réseau scolaire, universitaire et professionnel performant. Chaque année plus de 11000 étudiants reçoivent un diplôme de l’un des 6 établissements universitaires de la région et ce dans des disciplines économiques, littéraires et technologiques :

La formation professionnelle est consolidée par 9 centres publics permettant de former des techniciens professionnels qualifiés dans des spécialités variées telles que la maintenance, la mécanique générale, la mécanique navale, la construction, le tourisme, l’agriculture…Ces centres permettent d´alimenter annuellement le marché de l´emploi local
par 10 000 techniciens.

Une infrastructure dense et moderne

Le gouvernorat de Nabeul bénéficie d´une infrastructure de base développée :

  • un réseau routier développé composé d´autoroute et de routes nationales permettant de relier la région aux gouvernorats limitrophes,

  • une ligne ferroviaire relie le gouvernorat à la capitale,

  • la plus grande marina de l’Afrique est située à la station touristique Yasmine Hammamet,

  • un Technopôle à Borj Cédria, spécialisé dans les énergies renouvelables, l’eau, l’environnement et la biotechnologie végétale,

  • plusieurs zones industrielles sont disponibles et aménagées afin d’accueillir les nouveaux projets.

Les villes de Nabeul et Hammamet se trouvent à 40 mn de route de L´Aéroport International Tunis-Carthage et à 30mn de route de l’Aéroport International Enfidha-Hammamet.

Une activité économique diversifiée

Bien qu’il soit axé essentiellement sur les secteurs touristique et agricole, le tissu économique de la région est bien développée et assez diversifié.

En effet, avec les nombreuses unités hôtelières très confortables et de haut standing (140 hôtels d´une capacité d’accueil d’environ 51 mille lits, soit le 1/4 de la capacité totale d´hébergement touristique du pays) et les moyens de loisirs diversifiés (une marina, un centre de jeux, un terrain de golf..), le gouvernorat de Nabeul se positionne comme la première zone touristique du pays.

La ville de Hammamet, qui est située à six kilomètres de Nabeul, reste l’atout majeur de la région grâce à la station balnéaire de Yasmine Hammamet situé au sud de la ville, à la Médina Mediterranea qui est une copie d´une médina arabe et à son port de plaisance qui est la plus grande Marina en Afrique.

La région a même enregistré 7,6 millions de nuitées en 2010 soit 25 % de l´ensemble des nuitées touristiques dans le pays.

Cette vocation touristique a entraîné la prospérité de l’activité artisanale de la région dont en particulier la poterie, la sculpture de pierre, la maroquinerie et la mosaïque.

Par ailleurs, en dépit de sa superficie agricole utile limitée (4% de la superficie agricole totale du pays), le gouvernorat contribue à hauteur de 15% de la production agricole nationale et ce grâce au savoir-faire des agriculteurs et leur spécialisation dans certains produits tels que les tomates, les piments, les agrumes… La région représente 85 % de la production nationale d’agrumes, 63 % de la production nationale de tomates 97 % de la production nationale de fraises, 40 % des produits de la vigne et 90% de la production nationale de condiments.

La pêche du poisson demeure une activité primordiale dans l´économie locale, elle représente 16% de la production nationale soit près de 166 000 tonnes.

Le gouvernorat compte aussi 712 entreprises industrielles (ayant 10 emplois et plus) notamment dans la transformation de produits agricoles (conserve de tomates, confiture, vin...). 346 entreprises sont totalement exportatrices opérant dans les secteurs de l´industrie, des services, de l´agriculture et du tourisme. Le nombre des entreprises étrangères ou à capital mixte s´élève à 460.

La région possède un réseau bancaire et financier développé composé de 109 agences bancaires couvrant tout le territoire de la région.